LouPantai

Jusqu'à maintenant lorsque j'entends ou prononce les mots LouPantai, je pense au petit coin de paradis perdu dans le Var où mes amis et moi nous rejoignons chaque été pour profiter du soleil, faire la fête et se retrouver tous ensemble autour d'une table à bien manger et bien boire (et oui on ne va pas se mentir, la vie c'est ça, manger et boire au soleil avec les gens qu'on aime) C'est notre petit havre de paix à nous

IMG_7836.JPG

Et bien sans le savoir, non loin de là, dans le quartier Nord de Nice, il existe un restaurant niçois du même nom créé en 1990 où j'ai retrouvé les mêmes valeurs de convivialité et du bien manger. Une cuisine faite maison par "La Nonna" qui signifie grand-mère en Italien, un accueil chaleureux et un savoir artisanal précieux où chaque ingrédient est de saison et cuisiné avec amour

Une fois la porte d'entrée poussée, j'ai adoré passer devant la cuisine avant d'être placée. J'ai pu apercevoir le dressage de la tarte aux pommes, une pizza qui sortait du four et surtout sentir toutes ces bonnes odeurs. J'étais déjà très excitée de commander. 

On commence par la pissaladière, cette spécialité niçoise à base d'oignons, d'olives, d'anchois et d'huile d'olive le tout sur une pâte croustillante chauffée au feu de bois. Si vous voulez un conseil, arrêtez tout et foncez manger cette tuerie gustative. C'est pour moi une des meilleures! 

On retrouve ensuite la fameuse salade d'artichauts, agrémentée de copeaux de parmesan, de tomates cerises, d'olives noires, de basilic ciselé et d'un filet d'huile d'olive. Vous accompagnez cela avec un petit morceaux de pain imbibé d'huile d'olive et ça y est c'est la renaissance. 

Puis on continue avec l'assiette de petits farcis niçois et sa sauce tomate maison. Ils sont garnis dans de la courgette, de l'oignon, de l'aubergine et du poivron rouge. C'était léger et très bien assaisonné mais pour moi le meilleur reste la sauce tomate. J'aurais voulu commander des spaghetti rien que pour en manger davantage. 

Bien sur à la carte on peut retrouver les poivrons à l'huile, les beignets d'aubergine ou encore les panisses (des frites à base de farine de pois chiche). Sans oublier une dizaine de pizzas et de plats, ainsi que des desserts maison et à en écouter le silence de la table d'à côté, le tiramisu et la tarte aux pommes avaient l'air très bons.  

La chaleur du personnel et la saveur des plats dégustés m'ont fait voyager jusqu'à mon petit coin de paradis Varois. Et ça, pour moi, ça veut dire beaucoup! Alors si toi aussi tu cherches un peu de convivialité et souhaite goûter ces spécialités niçoises tant convoitées, tu sais maintenant où aller ;)